F
Cliquez pour voir la bande annonce
Le Septième Sceau
Suède | 1957 | 01h36 | N&B
Réalisation : Ingmar Bergman
Avec : Max Von Sydow, Gunnar Björnstrand, Bengt Ekerot, Bibi Andersson
De retour des croisades, le chevalier Antonius Blok rencontre la Mort sur son chemin. Il lui demande un délai et propose une partie d'échecs. Dans le même temps, il rencontre le bateleur Jof et sa famille. Jof a vu la vierge Marie. Un des films qui fit découvrir le cinéma suédois et qui contribua à la grande notoriété de Bergman.

"Le septième sceau" ! Un film si important dans une époque qui a perdu le sens du sacré, qu'il faut, l'ayant vu, le revoir au moins une fois pour en découvrir toutes les beautés, toutes les promesses, toutes les racines.

Libération (23 avril 1957)

Ici, le dépouillement plastique provoque une impression un peu semblable à celle de la "Jeanne d'Arc" de Dreyer avec, en plus, des dialogues d'une grande beauté, et une partition musicale envoûtante.

Cahiers du Cinéma (numéro 70, avril 1957)

Tirant son titre de L’Apocalypse selon St-Jean (l’Agneau ouvrant les sept sceaux du Livre du Jugement Dernier), le film se déroule au retour d’une croisade meurtrière, alors que la peste noire bat son plein dans une Europe ravagée, en proie aux délires millénaristes. En esprit philosophe, un chevalier y dialogue avec la mort aux aguets, cherchant vainement à la tromper en gagnant du temps par un jeu. Chaque coup de leur partie est comme la manifestation d’une nouvelle attitude face au néant (la mauvaise conscience lors de la confession, un hédonisme renouvelé lors du pique-nique, la résignation fatiguée devant la fatalité lors du coup final). Autour des personnages se déroulent des scènes traduisant la dureté du siècle : une procession fanatique de repentance, l’immolation d’une "sorcière", l’agonie d’un pestiféré... Les films moyenâgeux de Bergman ont contribué à imposer au cinéma l’image d’une époque uniformément macabre. En dépit de sa brutalité, elle fut malgré tout aussi une période joyeuse - celle qui vit la naissance de l’esprit chevaleresque et de l’amour courtois..(2) Bergman ménage aussi ici une place à cette fraîcheur de vivre, la saine insouciance d’une jeune famille qui seule survivra au fléau.
Article entier.

Jean-Gavril Sluka, dvdclassik.com
Cinéma Quai Dupleix 
38, boulevard Dupleix 
29000 Quimper 
tél: 02 98 53 40 05
Plan d'accès

télécharger le programme
Association Gros Plan 
38, rue des Réguaires
29000 Quimper 
tél: 02 98 53 74 74 
contact@gros-plan.fr
Plan d'accès

Adhérer à Gros Plan :

télécharger le formulaire

NEWSLETTER
s'inscrire

Tarifs
 
Tarif normal : 7,10 € 
Tarif rédui t: 5 € 
-18 ans, étudiants, demandeurs d'emploi, adhérents Gros Plan.
Tarif - 14ans : 4€

Carte d'abonnement rechargeable
5 entrées : 27.50€
10 entrées : 50€
achat de la carte : 2€